Guide d’informations

CPE

 L’allocation pour l’intégration d’un enfant handicapé

Rappelons que les sommes versées doivent être utilisées pour favoriser l’intégration de l’enfant dans son quotidien. Elles ne doivent pas être utilisées pour une intervention individuelle ou de la réadaptation. Le professionnel peut être présent pour observer l’enfant et le personnel dans sa démarche d’intégration. L’allocation peut aider le service de garde à financer la gestion du dossier d’un enfant handicapé (analyse du dossier, organisation des ressources, rencontres, préparation du bilan), l’équipement (matériel spécialisé et adaptation du matériel régulier)et l’aménagement de son milieu et une autre portion peut le soutenir dans la mise en œuvre du plan d’intégration. On peut alors penser à des dépenses visant à diminuer le nombre d’enfants, à l’ajout de personnel ou encore la formation ou le remplacement du personnel recevant une formation.

Comme le processus pour l’obtention d’un rapport de professionnel menant à une allocation pour l’intégration d’un enfant handicapé relève de la responsabilité des parents, les services de garde n’ont aucun contrôle sur ce processus et ne peuvent pas utiliser cette allocation pour payer les coûts d’un professionnel.