Planification stratégique MFA (2017-2022)

Le ministère de la Famille vient de publier sa planification stratégique pour les cinq prochaines années (2017-2022). L’orientation 2 vise à assurer la pérennité et la qualité des services de garde éducatifs à l’enfance. Pour y arriver, le MFA a identifié deux axes d’intervention :

1. Des services de garde éducatifs à l’enfance de qualité qui favorisent la réussite éducative

  • Évaluation de la qualité éducative

Le MFA mettra en œuvre un ensemble de mesures pour soutenir et assurer la qualité, notamment en évaluant la qualité des services offerts dans les services éducatifs à la petite enfance (SEPE). L’évaluation portera sur les dimensions suivantes :

  • L’aménagement des lieux
  • Le matériel de jeu
  • Les pratiques du personnel éducateur en matière d’observation des enfants et de planification des activités
  • Les interactions du personnel éducateur avec les enfants et avec les parents

Les SEPE évalués devront, sur demande du MFA, déposer un plan d’action concernant les mesures d’amélioration de la qualité éducative qu’ils comptent mettre en place.

  • Soutien au développement global des enfants

Le MFA veut mettre en œuvre des mesures de soutenir le développement global par des activités visant à assurer des transitions réussies vers l’école, favoriser l’engagement des parents dans la réussite éducative de leur enfant (dès leur plus jeune âge), à détecter les enfants susceptibles de présenter des difficultés d’apprentissage ou de comportement et à favoriser leurs accès aux ressources qui pourraient les aider à les résorber.

2.Une offre de service adaptée

Le MFA vise l’adéquation, sur le plan territorial, entre le nombre de places offertes en SEPE régis et les besoins des parents.

Pour y arriver, des comités seront mis en place sur chaque territoire. Pour les territoires en situation de déficit, le travail des comités pourra conduire à de nouveaux appels de projets pour favoriser l’optimisation de places ou encore au développement de nouveaux projets. Pour les territoires en situation de surplus, des mesures incitatives sur une base volontaire seront appliquées. Des CPE, des BC, membres du RCPEIM et le Regroupement siégeront sur ces comités. Les intérêts du réseau seront donc bien défendus au sein de ces instances.

Pour en savoir plus sur la planification stratégique du ministère de la Famille, cliquez-ici.

En savoir plus sur le dossiers portés par le RCPEIM

 

Top